Église

La création de l’IBP est une bombe!
Pellicanus (Le Forum Catholique)
(2006-09-17 18:37:11)

L’érection de l’IBP a suscité de nombreuses réactions sur le FC depuis plus d’une semaine. Pour schématiser, l’ensemble du FC s’est réjoui alors que la tendance FSSPX a exprimé sa prudence, voire sa méfiance. Si l’on voit dans l’IBP une forme quelconque de ralliement, tout cela est on ne peut plus classique.

Cependant, il me semble que l’importance de cet événement ne se situe pas à ce niveau mais au niveau ecclésial. Voilà cinq prêtres qui, sortant de la FSSPX, sont non seulement accueillis par le Pape sans conditions ni rétractations, mais même imposés à un clergé, surtout français pour l’instant, qui, progros comme conservateurs, est très souvent hostile à ce que des « intégristes » s’en tirent à si bon compte. Par un geste très fort, Benoît XVI, non content d’accueillir, impose.

Outre la force toute particulière de ce geste, j’interprète ainsi sa signification :
On peut désormais approuver les sacres de 1988 tout en étant en communion avec le Saint Père.
On peut désormais critiquer Vatican II (avec un minimum d’intelligence) tout en étant en communion avec le Saint Père.
C’est le message, implicite mais clair, que je lis dans le geste du Pape. Je ne sais pas comment cela peut se justifier du point de vue de la théologie ecclésiale, mais le fait est là.

C’est en ce sens que la création de l’IBP est une bombe, et un geste bien plus audacieux que la libéralisation totale de la Messe. Si le Pape libéralise totalement la Messe, il ne fait qu’utiliser l’autorité qu’il possède en matière de discipline liturgique.
Par la création de l’IBP, il bouscule de façon quelque peu déroutante une « excommunication » dont on ne sait plus bien où elle en est.

La création de l’IBP est une bombe, un bombe qui fait exploser unilatéralement le « mur de Berlin » qui s’est édifié depuis trente ans entre « l’Eglise conciliaire » et la FSSPX. Reste maintenant à ce que, des deux côtés, on ose marcher sur les débris du mur pour réapprendre à se connaître...

Que la FSSPX soit très prudente et veille avant tout à garder son unité est parfaitement compréhensible. Expérience oblige...
Que la FSSPX maintienne le cap en exigeant la libéralisation de la Messe pour toute l’Eglise est de la plus haute importance pour toute l’Eglise. C’est pour cela d’ailleurs que d’autres bonnes volontés s’associent dans la prière à cette intention.

Mais travers la création de l’IBP, j’entends le Vicaire du Christ me dire : « Vous êtes d’accord avec les sacres de 1988 ? Vous ne voulez pas entendre parler du Nouvel Ordo ? Vous n’acceptez pas certains points du concile ? Nous ne vous excluons pas. Pour peu que vous le vouliez, vous êtes en communion avec Nous ».

Benoît XVI ne pouvait pas aller plus loin sur ce point pour travailler à rétablir la confiance.

Que Dieu achève en tous ce qu’Il a commencé...

Deo gratias dix mille fois !

    Para citar este texto:
"La création de l’IBP est une bombe!"
MONTFORT Associação Cultural
http://www.montfort.org.br/fra/veritas/igreja/ibp_bomba/
Online, 03/12/2022 às 04:54:20h